L’art en pays stabulois est loin de s’essouffler. Pour preuve, cette 18e édition de Stabul’art qui rassemble dix-neuf artistes confirmés et les jeunes talents issus de l’école communale du Centre d’Étalle.
Si les classes sont fermées pour cause de congés de carnaval, c’est portes ouvertes pour accueillir ces artistes durant toute la semaine du 18 au 26 février.
Comment est née cette idée d’introduire l’art à l’école ? Annette Frécinaux, à l’époque, était institutrice à l’école, mais aussi artiste dans l’âme. « J’étais à la recherche de fonds pour créer une bibliothèque et des petits bancs pour la meubler. J’ai motivé mes élèves et ensemble, nous avons réalisé des aquarelles que nous avons décidé de vendre. »
Une collègue, peintre en aquarelle, rejoint l’institutrice et ses élèves et propose aux parents et amis, le temps d’un week-end, les tableaux à la vente. Tout sera vendu et l’argent nécessaire à l’achat de livres et bancs sera récolté.
Au vu du succès remporté, la directrice de l’époque, Danielle Paygnard, propose alors la création d’un Salon ouvert à des artistes extérieurs à l’établissement et aux élèves désireux de pratiquer une quelconque discipline artistique. Et voilà, Stabul’art est né !
De l’art encadré en classe
Dans le cadre du Salon, un appel est lancé à des artistes pour venir encadrer les élèves en les conseillant dans leurs réalisations qu’ils présenteront à Stabul’Art aux côtés des artistes adultes.
La directrice, Mme Dupont, analyse : « L’éveil artistique est super-important. On ne consacre plus assez de temps à l’art plastique. Pour les petits, c’est très important de bricoler, d’où cette complicité avec des artistes, exposants ou non, qui viennent donner de leur temps dans les classes. »
Et le résultat pourra être découvert au cours du salon.
Les exposants
– Acrylique : Claude Ansiaux, Bénédicte Gevaert, Maggy Lefils, Jean-Marie Schandeler.
– Patchwork : Isabelle Aubry, Dany Bianchi.
– Aquarelle : Anne-Marie François, Patricia Gratia, Jacqueline Herbin, Rose Piqueray.
– Encre de Chine : Henri Antoine, Raymond Clausse, Guy Fagny.
– Raku : Claude Ansiaux, Anne Decerf.
– Huile : Freddy Baggen, Victor Wagner.
– Champlevé : Raymond Clausse. Valentine Renaud, Maydelline Firre et les œuvres des élèves.
Infos pratiques
Stabul’Art 2012 : du dimanche 19 au dimanche 26 février inclus, dans les locaux de l’école communale du Centre à Étalle.
Le Salon est ouvert les week-ends, de 14 h 30 à 18 h 30 et les autres jours, de 15 h 30 à 18 h.
Entrée libre.