Marché fermier à AVIOTH le 4 novembre


logoM4Sbon_coul_grand_50pcLa Liberté habite à la campagne …



A la Saint-Charles, la gelée parle…
Marché fermier à AVIOTH ce 4 novembre !





A la Saint-Charles, la gelée parle, et l’hiver prévient que doucement, il s’en vient …

2010_10_03_MQSAvioth 023comprWeb.jpgEt si la gelée parle, toutes les parties aériennes des plantes en prennent un coup.  Mais ne croyez surtout pas que c’est un méchant coup….  Non : l’hiver prévient la nature qu’il arrive à pas feutrés et qu’il est temps de se mettre à l’abri, hihi…  Mais les plantes ne peuvent pas se mettre à l’abri, nous direz-vous !  Hé bien si !  Tout est calculé !  Certaines meurent mais leur descendance subsiste là, en-dessous de nos pieds, sous forme de petites graines bien résistantes au froid et aux gelées.  D’autres, plus longévives, passent l’hiver sous forme de racines, de tubercules, de rhizomes.  Certaines encore, plus imposantes, se contentent de perdre leurs feuilles et restent debout, dressées dans la tourmente : ce sont les arbres, êtres de grande patience …

Kokopelli est parmi nous : il faut qu’on sème !
L’association « Kokopelli » sera parmi nous pour nous expliquer leur action pour la sauvegarde des semences de variétés anciennes et leur combat pour la propriété de ces variétés.  En effet, certaines firmes agro-alimentaires mondiales (surtout pas de nom ! ;-) souhaiteraient régner sans partage sur le monde des semences …   L’association Kokopelli prône quant à elle, le partage et la diffusion dessemences de variétés anciennes, obtenues grâce au savoir-faire des paysans du monde entier.  Leur action vise entre autres à mettre en place des réseaux paysans de production de semences et decentres de ressources génétiques (ce qui leur vaut d’ailleurs certains pépins).  Prenons-en de la graine …

En novembre, le marché sera en chambre …
C’est le premier marché qui se fera à couvert au Centre de Partage : et si le local est déjà un peu petit à cause du succès du marché, c’est à la chaleur humaine que nous nous chaufferons (vive les énergies renouvelables ;-)
C’est aussi le retour des produits d’hiver : à côté des produits habituels (fromages, vins, pains, légumes, etc), il y aura les truffes de Meuse, le Safran Gaumais, l’Escargot de Bleid, le chocolat de Recicourt…
Il y a comme d’habitude, la possibilité de se restaurer sur place, avec les produits locaux des producteurs présents.
La convivialité et l’amitié sont les invités d'honneur de ce petit marché paysan
Bienvenue à vous et vos amis !
C’est le dimanche 4 novembre de 9h30 à 13h30 dans les locaux du Centre de Partage à Avioth.

Pour info, les marchés fermiers des Saveurs d’Avioth se tiennent tous les premiers dimanches matins du mois tout au long de l’année, l’été sur la place, et en hiver, au Centre de partage…

Bienvenue à la campagne, c’est le moment d’y plonger vos racines et de faire réserve de goûts, de saveurs, de chaleur …

Organisation et information : Saveurs d’Avioth0032/479 437 419

L'automne musical transfrontalier - Virton, Juvigny, Tintigny, Villerupt






Prochainement à Virton, Juvigny-sur-Loison, Tintigny et Villerupt

Les concerts de l'automne musical transfrontalier 2012

avec un programme exceptionnel !




Télécharger le dépliant des concerts

Première partie



• Antonio VIVALDI :   Les quatre saisons
(quattro stagioni) - concertos op.8 - 4O’ (  en  version  contée  d’après  le  conte  de  Claire  Frédérick 
–   adaptation   par   Madeleine   Lafontaine   et   Jehanne Strepenne)
Le printemps :  ( en mi majeur)  allegro / largo / allegro
L’ été : ( en sol mineur )  allegro non molto – allegro / adagio – presto – adagio / presto
L’automne  :  (en  fa  majeur)  allegro  /  adagio  molto  / allegro
L’hiver  :  (en  fa  mineur)  allegro  non  moto  /  largo  / allegro

• Antonio VIVALDI :  Magnificat 
(RV 61O)  - 15’
9  parties  :  Magnificat  –  Et  exultavit  –  Et  misericordia –  Fecit  potentiam  –  Deposuit  potentes  –  Esurientes implevit  –  Suscepit  Israel  –  Sicut  locutus  est  –  Gloria Patri ( final)
Chœur  d’adultes  «    Mozaïk  Voices  »  de  la  Sonatine d’Arlon
Direction Jean LaMBERT 
accompagnement  :  Quatuor  à  cordes  de  l’orchestre  – 
Clavecin : Carolina Valbuena
Solistes :  Gwendoline SPIES  -   Aurélie LAMBERT

Seconde partie

• Astor PIAZZOLLA :  Libertango 
(arrangement Oscar Escalada) - 3’                                                                        
(un clin d’œil au tango argentin …)

•  Astor  PIAZZOLLA  :    Les  quatre  saisons
(Las cuatro estaciones portenas) - 2O’ (arrangement de M.Khokhlov)
Primavera - Verano - Otono - Invierno
Orchestre à cordes transfrontalier
Direction : Yannick EREL
Concertmeister : Jehanne STREPENNE
Soliste accordéon chromatique : René MAILLARD.


DIMANCHE 4 NOVEMBRE à 16h00 : Eglise de VIRTON
(PrEmIèrE PArTIE PAr «  LEs PETITs VIOLOns » - sEcOnDE PArTIE, unIquEmEnT LEs quATrE sAIsOns DE VIVALDI)

VENDREDI 9 NOVEMBRE à 20h30 : Eglise de JUVIGNY-SUR_LOISON
Animation scolaire à Juvigny-sur-Loison le 12 octobre

DIMANCHE 11 NOVEMBRE 2O12 à 16hOO - Eglise de TINTIGNY 

SAMEDI 17 NOVEMBRE 2O12 à 2Oh3O  - Eglise de VILLERUPT

Prix des places : 10 euros – gratuit pour les jeunes de moins de 16 ans


Yannick EREL





Yannick   EREL   a   débuté la   direction   d’   orchestrestre au  Conservatoire  national 
de  Metz  à  15  ans  et  s’est  


perfectionné   à   Dijon   et 

Sarrebruck.   Il   dirige   un 


orchestre    en    Allemagne 

à Rehlingen et est 

professeur d’éducation 
musicale  à  Luxembourg.









Avec  Jehanne  STREPENNE 
et Dominique BODSON,  il anime avec enthousiasme 

notre projet transfrontalier.

Jehanne  STREPENNE  a  débuté 

sa  formation  de  violoniste  chez 


les  Petits  Violons  de  Jacqueline 
ZIMMER.  Elle  a  étudié  à  Metz, 

Paris, Moscou ( dont elle diplômée 

du    Conservatoire    Tchaïkovski) 

et  est  agrégée  du  Conservatoire 

de  Mons.  Elle  est  professeur  de 

musique,    soliste,    membre    de 
divers   ensembles   professionnels 
au Grand-Duché de Luxembourg 
et       promotrice       de       projets 
pédagogiques permettant une meilleure approche de la 
musique classique . Elle assure la direction musicale de 
l’Orchestre philharmonique transfrontalier


René MAILLARD, habitant   à   Braumont, 
petit   village   du   haut-

pays  lorrain,  «  entre  en 
musique» à l’âge de onze 

ans,  à  l’incitation  de  sa 
mère, fan de musique et 
d’accordéon. Instituteur de 
formation,   il   deviendra   conseiller 
pédagogique     en     éducation     musicale     pour     le 
département de Meurthe et Moselle puis Inspecteur de l'Education nationale. Il participe à divers 
projets musicaux, notamment avec son épouse pour des 
contes  et  lectures.  Il  est  membre  de  l’Accordéon-club 
lorrain et de l’Atelier des musiques anciennes de Metz 
où il pratique aussi la flûte à bec.


PÔLE MUSICAL ET ORCHESTRE 
PHILHARMONIQUE TRANSFRONTALIERS


Le   projet   a   fait   l’   objet   d’un   accord   récent   de 
cofinancement     européen     INTERREG,     pour     la 
période  du  1/7/2O12  au  31/12/2O14,  dans  la  zone 
transfrontalière  concernée  du  Sud-Luxembourg  belge 
et du Nord de la Lorraine. 

Ce projet initié par le Lions Club Laclaireau – Comté de 
Chiny avait été soutenu d’emblée par les deux opérateurs 
du projet : la Commune de Virton et la Communauté 
de  Communes  du  Pays  de  Montmedy  et  des  mécènes 
culturels  :  Brasserie  d’Orval,  Mobil,  Burgo  Ardennes. 


D’autres pouvoirs publics sont également intervenus et 
seront sollicités pour l’avenir .


L’ orchestre à cordes transfrontalier.

L’   orchestre   philharmonique   transfrontalier   de   la 
Lorraine  Gaumaise  s’est  mis  en  place  progressivement 
au cours des trois dernières années. Il est habituellement 
composé de cordes, bois et cuivres ; seules les cordes se 
produisent au cours de ce concert.


Il regroupe des talents amateurs, jeunes et moins jeunes, 
de  la  zone  transfrontalière,  encadrés  par  quelques 
professionnels  chefs  de  pupitre.  Un  certain  nombre 
de  ces  talents  proviennent  des  écoles  de  musique  de 
Rouvroy-Virton et Rehon-Longwy.


L’  objectif  est  d’atteindre  progressivement  un  niveau 
maximum  d’excellence,  sans  vouloir  rivaliser  avec  des 
ensembles professionnels permanents de grandes villes 
qui nous entourent.


L’ orchestre travaille généralement au cours de journées 
complètes lors de week-ends. Il a déjà donné plus de 15 
concerts dans un passé récent dans divers endroits de 
notre région transfrontalière rurale au profit de plus de 
3000  auditeurs.  Il  est  parfois  accompagné  de  chœurs 
de  chez  nous  et  va  programmer  pour  les  trois  années 
à  venir  des  concerts  variés  et  des  stages  pour  jeunes 
instrumentistes (notamment cordes et orgues).


Animations scolaires.

Des animations scolaires préparatoires aux concerts auront lieu pour certaines écoles où ont lieu les concerts  par  le  luthier  de  Gaume  et  violoniste  Jean-Marie  LIEGEOIS,    la  concertmeister  Jehanne STREPENNE , l’accordéoniste René MAILLARD et Christophe GERBEAUX, directeur de l’Ecole de musique de Stenay.




Porteur du projet :

Adelin Thomas 75, rue du vivier, B 6761 Latour
 Tél. 00326357807 – adejos@skynet.be


Concert de Virton :

Marc DUMONT :  Directeur du Service culturel de la Ville de Virton – 
Tél. OO32 63 44 O1 59 – «  virton@virton.be »
Jacqueline ZIMMER : Ecole des petits violons de Rouvroy-Virton  -
Tél. OO32 63 57 O5 19 – « jacquelinezimmer@hotmail.com »
Maison du Tourisme de Gaume – Tel OO32 63 5789O4 – « mtg@soleildegaume.be »

Concert de Juvigny-sur-Loison :

Myriam LICOURT : Directrice générale des services de la Codecom du Pays de Montmedy
Tél. OO333 29 8O 16 44 – « direction.ccpmontmedy@orange.fr »

Concert de Tintigny :

Bernard MOTTET : Directeur du Centre culturel de Rossignol-Tintigny – 
Tél. OO32 63 41 31 2O – « ccrt@skynet.be »
Jean-Pierre BISSOT : Directeur des Jeunesses Musicales du Luxembourg belge
Tél. OO32 63 41 22 81 – « jmlb@jeunessesmusicales.be »

Concert de Villerupt :

Apalva, en partenariat avec la Ville de Villerupt
Nadia REZETTE –  Tél. OO333 82 23 63 32 – « apalva@live.fr »


Commune de Virton



Retrouvez le reportage de TV Lux
 consacré au pôle musical transfrontalier (requiem de Mozart - 2009)


La répétition de  Villécloye en photos - 26 février 2012

Les animations scolaires à Juvigny-sur-Loison (photos Guy Henrion)

Jehanne Strepenne et René Maillard

Chritophe Gerbeaux 

Jean-Marie Liégeois




Virton - Concert des 4 harmonies le 28 octobre






C'est maintenant devenu une tradition. Tous les deux ans, les 4 harmonies de l'entité virtonaise s'associent à l'initiative de la Commission culturelle et de l'Echevinat de la culture de Virton pour proposer un concert d'ensemble avec un programme conçu et préparé spécialement pour la circonstance.

Cette année, c'est le dimanche 28 octobre à 16h au centre culturel et sportif de Virton, dans le cadre de l'Automne musical, que les chefs et musiciens de l'Harmonie Royale Concordia, la Société Royale Philharmonique de Saint-Mard, l'Harmonie Royale Saint-Pierre et la Philharmonie des Echos du Ton d'Ethe entraîneront le public dans un répertoire varié de danse et variétés.

De la valse à la polka, de Fugain à Mika, de Santana à Jackson, de Glenn Miller à Aznavour, la centaine de musiciens de tous âges présents sur scène, appuyés par la projection d'images, offriront à n'en pas douter, après plus d'une année de préparation, un spectacle plaisant et de grande qualité.
Le prix des places est fixé à 10 € et à 3 € pour les moins de 15 ans.

Pas de réservation.  Renseignements : Commission culturelle de Virton. 063/44 01 59


Marché aux truffes, produits de bouche - Les Epices Curiens le 28 octobre







Les Epices Curiens
2 ème marché aux
truffes, produits de bouche et artisanat
dimanche 28 octobre 
Devant le restaurant de 10h à 18h
Place de la Gare
F-55600 ECOUVIEZ
www.lesepicescuriens.com

Affreux, sales et gentils pour rire à Villécloye le 11 novembre







THEATRE – salle polyvalente de Villécloye -  le dimanche 11 novembre, à 16h.
Spectacle organisé par le collectif Théâtre Stenay-Montmédy Les Chat’Ernelle



Affreux, sales et gentils

A la sortie du collège, Amaury est enlevé par deux inconnus qui le forcent à monter dans une voiture : « On te kidnappe, morveux ! » Ce n'est pas un hasard, ses parents sont riches, très riches ! Arrivé à destination, changement de décor : un terrain vague, une roulotte et une famille d'affreux bien décidés à obtenir une forte rançon. Bienvenue chez les brutes ! Mais dans cet enfer, pousse une jolie fleur prénommée Julie... L’auteur joue sur les petits détails et les situations inattendues de deux conditions de vie bien différentes, avec un brin d’humour déroutant.

Un moment idéal pour RIRE en famille !

Attention : places limitées !

Réservations souhaitables au  03-29-80-18-72 ou 03-29-80-60-39 – Tarifs : 10€ / 8€


Marville - Les chanteurs de la paix de Verdun - 21 octobre



Deuxième anniversaire des Orgues Ibériques Saint-Nicolas



Exposition permanente - Gaum'aise - Sommethonne


Si vous aimez la peinture de Blandy MATHIEU, vous pouvez découvrir une vingtaine de ses toiles en exposition permanente dans la nouvelle  maison d’hôtes de Sommethonne : Gaum'aise.

Blandy MATHIEU expose prochainement au hall polyvalent à Arlon.








Gaum'aise

Chambres, gîte et table d'hôtes du Terroir Gaumais

Pascale et Thierry MAIRE-BREDA
Rue Charbeau, 16
6769 SOMMETHONNE (Belgique)

Tél. 0032 63 235337







Halloween à Villécloye le 27 octobre 2012


halloween-sorciere-00080.gif

Salle polyvalente.

Au programme :

à 14h : un spectacle qui associe le public sur le thème d'Halloween, à la bibliothèque, suivi d'un goûter offert à tous les enfants. Entrée : 1€

à 20h : repas Halloween - 15€ pour les adultes et 8€ pour les enfants (jusqu'à 12 ans inclus)

SOIREE DANSANTE KARAOKE

Inscriptions obligatoires pour le repas avant le 20 octobre 2012 
auprès de Laetitia Legrand au 03 29 88 20 68 ou 06 65 00 53 37

Réservations effectives après règlement.


Montmédy - Les ruines ont la cote par Nastassia Solovjovas


R.L. du 10-10-2012
MONTMÉDYLes ruines ont la cote

À Montmédy-Haut, de plus en plus de particuliers rachètent et retapent des habitations en ruine.


Depuis les années 2000, des particuliers rachètent les maisons en ruine. Il y a aujourd’hui 80 habitants à Montmédy-Haut.   Photo archives RL Jacques Kerambrun
Depuis les années 2000, des particuliers rachètent les maisons en ruine. Il y a aujourd’hui 80 habitants à Montmédy-Haut. Photo archives RL Jacques Kerambrun

De petites maisons sur trois ou quatre étages, des volets colorés, des murs couleur ocre et une vue imprenable sur les remparts de la Citadelle. La plupart ont été construites au XVIII e ou au XIX e siècles. C’est ce qui fait le charme du village situé sur les hauteurs de Montmédy dans le Nord meusien.
Depuis deux ans, le nombre de particuliers qui rachètent ces petites bâtisses tombées en ruine, ne cesse d’augmenter. « Je n’ai jamais vu autant d’échafaudages dans le village. Actuellement, quatre maisons sont en train d’être retapées », s’exclame avec un grand sourire Jean Chevalier, responsable de l’Office de tourisme. Au 4 rue de la Sous-préfecture, Stéphane Roset, maçon, montre l’avancée des travaux. « On a commencé le 16 avril. Je fais les gros œuvres. Ensuite, je la revends », explique celui qui est en train d’en retaper deux autres. Pour la ville de Montmédy, Stéphane est un peu un sauveur. « S’il ne l’avait pas rachetée, à cette heure-ci on serait en train de la détruire. C’est une partie du patrimoine qui est sauvée », explique Jean Chevalier.

Caves du XVI e siècle


Le toit effondré, des poutres cassées et des barrières pour ne pas s’approcher, la maison était dans un sale état. Un investissement important pour Stéphane, d’origine belge, qui pense la revendre autour de 110 000 euros. Et il a du monde qui attend à la porte. « J’ai déjà trois, quatre propositions », précise le bricoleur. Lui-même a décidé de se garder l’une des maisons dans la rue du Gouvernement. « Il y a des caves voûtées qui datent du XVI e siècle et un puits de lumière qui la rend encore plus magnifique », lance l’homme, tombé amoureux de ce village hors du temps. « Ici, les maisons ont une âme », conclut-il. « Les gens qui reprennent ces maisons sont courageux, car ils font tout par eux-mêmes » tient à préciser Jean Chevalier.
Impossible en effet de faire venir de grosses machines. Montmédy-Haut est seulement accessible en voiture. Du coup, on ressort la petite bétonneuse et on remonte les manches. Dans le village, il y a aussi François Perri qui retape une maison sur la place de l’hôtel de ville pour en faire un restaurant. Et puis, un hôtel va sans doute voir le jour. « Ce projet prendra plus de temps que les autres », précise le responsable. L’habitation dont une bonne partie des murs est en miette, va nécessiter d’énormes travaux. Intrigués, des touristes canadiennes se sont arrêtées devant l’une des habitations en travaux. Solange et Gisèle étaient militaires à la base de Marville. Elles reviennent ici 50 ans après et sont agréablement surprises. « Il n’y avait rien à Montmédy-Haut. Je suis heureuse de voir qu’aujourd’hui il y a de la vie ! », s’exclame Solange avec un petit accent québécois. Dans ce village au décor de cinéma, ils sont aujourd’hui 80 à être tombés en amour pour ces ruines.

Quelques dates


1870 : la Citadelle de Montmédy et son village subissent des bombardements. Ils étaient jusque-là le centre administratif de la ville.
Au même moment, on assiste à l’arrivée du chemin de fer dans la ville basse. Tous les bâtiments sont reconstruits à cet endroit, au détriment de la ville haute, laissée à l’abandon.
Pendant les deux Guerres mondiales, des milliers de soldats vivront sur les hauteurs de Montmédy.
Les années 60 : le village est un quartier populaire où vivent des ouvriers. La commune ne porte pas une grande attention à la préservation des habitations.
Dans les années 80, quelques particuliers commencent à s’intéresser aux maisons qui tombent en ruine.
Le véritable engouement date des années 2000. Des particuliers rachètent les maisons en ruine. Il y a aujourd’hui 80 habitants à Montmédy-Haut.

Nastassia Solovjovas.

Campagnes de travaux 2008-2012 - Citadelle de Montmédy

Les remparts de la citadelle de Montmédy font l'objet de soins attentifs depuis 1993 par une entreprise spécialisée dans les travaux à grande hauteur.

En plus de l'enlèvement régulier de la végétation, d'importants travaux de maçonnerie ont lieu chaque année.

Nous vous proposons de découvrir en images les travaux réalisés de 2008 à 2011 :



Les travaux de colmatage de la grande brèche du bastion du boulevard ont commencé en mars 2012.



Les photos du bastion terminé... il tiendra encore bien quelques siècles !

Précision : il ne s'agit pas de réparation mais de soutènement pour que le bastion ne s'effondre pas.
Des travaux de réparation, compte tenu de leur coût, ne sont évidemment pas envisageables ! 







Grâce à l'association


d'autres travaux importants de restauration pourront être envisagés.

Adhésion à l'association :

Membres actifs : 10 €

Membres bienfaiteurs : à partir de 20 €

Un formulaire d'adhésion en ligne sera bientôt disponible.




Les animations scolaires proposées par l'office de tourisme

Le jour de la nuit à Montmédy le 13 octobre

Le jour de la nuit à Montmédy
Illustration pour :  / Le jour de la nuit à Montmédy


Balade entre chien et loup aux abords de la citadelle et visite guidée de l'exposition pédagogique sur les chauves-souris par un passionné : une occasion à ne surtout pas manquer pour découvrir un lieu d'exception !



Heure du rendez-vous:20h00
Durée de l'activité: 2h
Lieu du rendez-vous: devant l'office de tourisme de Montmédy

Faut-il s'inscrire?: non

Contact:
Lydie GARIGNON
0387030090

Commune: Montmédy

Organisateur: Conservatoire d'Espaces Naturels de Lorraine
14, rue de l'Eglise
57930
Fénétrange
www.cren-lorraine.fr





Le Cinéma Lux passe au numérique 3D et au son 7.1



Avec le film « Les seigneurs » à la fin du mois d’octobre, le Cinéma Lux passe entièrement au numérique et la qualité du son et de l’image déjà excellente avec l’ancien projecteur devient réellement époustouflante. La qualité acoustique de la salle, soulignée depuis longtemps par tous les professionnels du cinéma, le type de projecteur retenu, haut de gamme, puissant et lumineux, les enceintes acoustiques, haut de gamme également, le nouveau décodeur dolby 7.1 et l’équipement 3D avec lunettes actives font que désormais la salle Montmédienne n’a absolument plus rien à envier aux cinémas les plus modernes. En novembre, plusieurs films 3D permettront aux spectateurs d’apprécier pleinement les capacités de la nouvelle installation tant sur le plan de l’image 3D que du son 7.1.
Merci aux bénévoles qui rendent possible l’existence d’un cinéma à Montmédy, à la commune qui depuis 1993 apporte un soutien sans faille à l’activité cinématographique, au CRAVLOR, partenaire du premier jour, qui a porté le projet numérique et l’a mené à bien au côté de la commune et de l’association, à la Communauté de communes du Pays de Montmédy, au conseil général, au conseil régional, au FEDER et au centre national du cinéma sans qui le financement d’un tel projet n’aurait pas été possible.
Les responsables de l’association sont actuellement en train de se former à ce nouveau matériel dont le fonctionnement est relativement complexe. Ils espèrent vivement que les Montmédiens et les habitants de la région réaliseront qu’ils disposent d’un service tout-à-fait exceptionnel en milieu rural et qu’ils en profiteront pleinement.



Dolby 7.1 : Jusqu’à présent la salle était équipée en 5.1. Désormais les enceintes situées à l’arrière sont indépendantes, les effets sonores sont encore plus impressionnants :
7.1 = 7 hauts parleurs + 1 renfort de basse :  Canal gauche, canal centre , canal droit, canal surround latéral gauche, canal surround latéral droit,  canal low frequency effects, canal surround arrière gauche, canal surround arrière droit…



3D active : A chaque passage en caisse, le client loue la paire de lunettes  en plus du prix de l'entrée. En fin de séance, il repose ses lunettes. L'avantage de ces lunettes est qu'il n'y a aucune perte sur la résolution de l'image (contrairement aux lunettes passives qui divisent par deux la résolution de l'image pour chaque oeil).






Montmédy : les commerçants fêtent la proximité le 13 octobre






Franck Vern accompagné de Christian Parentin
a reçu le prix du commerce de proximité.

Bravo pour le dynamisme des commerçants Montmédiens

*********************


Les Montmédiens sont heureux d'avoir dans leur petite ville et les communes environnantes des commerces de proximité couvrant, selon une étude récente, 80% de leurs besoins.

Grâce à ses commerces implantés en centre ville, autour et près de la place de l'hôtel de ville, Montmédy a conservé des services, un charme et une ambiance rares aujourd'hui en milieu rural...
L'offre commerciale, alimentaire et non alimentaire, est également assurée par plusieurs supermarchés.

Commerçants, artisans du Pays de Montmédy, les photos et les coordonnées de votre entreprise peuvent figurer sur cette page, il suffit d'en faire la demande à l'adresse suivante : jean.chevalier31@wanadoo.fr

en construction...

L'ALCHEMILLE  - ART FLORAL - 32 Rue Mabille 55600 Montmédy
Chantal PERFRANCESCHI - alchemillemdy@gmail.com - 03 29 86 32 45
Ateliers organisés régulièrement (voir le site de l'office de tourisme)
CASINO VIVAL
6 place Raymond Poincaré 55600 Montmédy
Tél. : 03 29 80 76 80


LA VUE EST BELLE
1, rue Mabille 55600 Montmédy
Tél. : 03 29 80 22 67
Lundi au vendredi de 9h à 12h et de 13h30 à 19h Samedi de 9h à 12h et de 13h30 à 17h

CHAUFFAGE SANITAIRE DES 3 FRONTIERES
29, rue Mabille 55600 Montmédy
Tél. : 03 29 88 18 04
Du lundi au samedi de 9h à 12h et de 14h à 18h

BOULANGERIE DESPICY
2, rue du luxembourg 55600 Montmédy
Tél. : 03 29 80 11 03
E-mail : alex.despicy@sfr.fr






Le dynamisme de l'union commerciale récompensé. Le lundi 7 novembre 2011, à la chambre régionale du commerce et de l'industrie de Nancy, Franck VERN, président de l'union commerciale s'est vu remettre le second prix départemental des Unions commerciales (Bravo également à l'UCIA de Commercy qui a obtenu le premier prix)
Photographie "Le Républicain Lorrain"